sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Reconnaissance des acquis



POLITIQUE DE RECONNAISSANCE D'ACCRÉDITATION(S) DE LA FORMATION « MULTISPORT » POUR LES DIPLÔMÉS QUÉBÉCOIS


Voici les procédures concernant l’octroi ou non des reconnaissances des acquis pour les bacheliers étudiants en activité physique, kinésiologie, science de l’activité physique ou tout autre domaine connexe.

Le programme national de formation des entraîneurs (PNCE) a évolué au cours des dernières années passant d’un mode basé sur la transmission de connaissances vers un mode d’acquisition de compétences. Ce changement a été accompagné par une intégration des contenus théoriques dans les programmes de formation de plusieurs fédérations sportives canadiennes.

SPORTSQUÉBEC a mis en place une procédure administrative qui facilitera l’octroi de la reconnaissance des acquis pour les étudiants universitaires. Il est important de comprendre que ces reconnaissances sont valides que pour les ateliers multisports offerts par SPORTSQUÉBEC. Lorsqu’un bachelier désire recevoir une reconnaissance pour ses acquis universitaires dans un sport où le contenu multisport a été intégré, il devra faire sa demande directement auprès de la fédération provinciale de cette discipline.

Veuillez noter que depuis le 1er février 2011, les entraîneurs provenant de l’extérieur du Québec ou n’ayant pas fait leur cheminement académique au Québec ne peuvent plus faire une demande de reconnaissances des acquis pour les volets multisports du PNCE.

Vous trouverez, plus bas, la procédure administrative expliquant la démarche à suivre par l’Université ou par l’étudiant afin d’avoir accès à une reconnaissance de leurs acquis.


Procédures pour la reconnaissance des acquis des étudiants universitaires
Présentement, SPORTSQUÉBEC reconnait des acquis pour les étudiants universitaires pour les ateliers du profil « Compétition » via deux modes de fonctionnement.

1- Par l’université
2- Par l’étudiant


1- Procédure par l’université :

L’université utilise un ou des modules de l’Association canadienne des entraîneurs (ACE) dans le cadre de son programme de formation.

Dans ce cas, l’université doit s’assurer que les enseignants qui donnent le contenu des ateliers sont formés à titre de personnes-ressources par SPORTSQUÉBEC. En ce sens, SPORTSQUÉBEC peut offrir une formation accélérée de personne-ressource pour les enseignants concernés.

Par la suite, le département ou l’université doit se procurer le cahier de l’entraîneur et le document de référence pour l’ensemble de ces étudiants qui recevront la reconnaissance des acquis pour le ou les ateliers concernés. Dans ce même cas, l’université devra faire parvenir un registre de cours dûment complété à SPORTSQUÉBEC une fois l’atelier terminé.

Finalement, SPORTSQUÉBEC s’assurera que le registre soit envoyé à l’ACE.


2- Procédure par l’étudiant

Si l’université ne s’ingère pas dans le processus, l’étudiant doit faire la démarche directement auprès de SPORTSQUÉBEC afin de voir ses acquis reconnus.

Cependant, afin que la demande de reconnaissance des acquis soit recevable par SPORTSQUÉBEC, l’université (via son département relié à l’activité physique) doit, pour chacun des programmes concernés, avoir complété les documents «Évaluation de contenu Partie A et B» ainsi que le document «Évaluation de contenu Compétition-Développement». Une fois que SPORTSQUÉBEC a reçu ces évaluations, les Maîtres formateurs du PNCE ont procédé à l’évaluation des dossiers et ont transmis aux dirigeants des universités les reconnaissances qui seront émises.

Afin de recevoir une reconnaissance pour ses acquis, l’étudiant bachelier devra compléter le formulaire DEMANDE DE RECONNAISSANCE D'ACCRÉDITATION(S). L’étudiant joindra à sa demande un chèque et une photocopie de la version officielle de son relevé de notes finales. Lors de la réception du formulaire, SPORTSQUÉBEC analysera le dossier en fonction du document rempli par les universités et le comité d’expert.

Dans le cas où une reconnaissance est octroyée, le demandant recevra une copie du document de référence de l’atelier concerné en plus d’une lettre l’informant du ou des modules reconnus et qu’un registre de cours a été envoyé à l’ACE. Pour les demandes refusées, le demandant recevra une lettre avec les raisons pour lesquelles la demande de reconnaissances d’acquis a été refusée.

Vous trouverez dans le tableau ci-joint la liste des coûts à défrayer par étudiant :

Compétition-Introduction (6 modules)
Partie A (complet, 3 modules) 45,00 $
•Prise de décision éthique15,00 $
•Élaboration d’une séance d’entraînement15,00 $
•Nutrition 15,00 $
Partie B (complet, 3 modules)45,00 $
•Élaboration d’un programme sportif de base15,00 $
•Enseignement et apprentissage15,00 $
•Habiletés mentales de base15,00 $


Compétition-Développement (6 modules)
C1 - Efficacité en entraînement et en leadership35,00 $
C2 - Gérer un sport sans dopage35,00 $
C3 - Développement des qualités athlétiques35,00 $
C4 - Gérer un conflit35,00 $
C5 - Psychologie de la performance35,00 $
C6 - Prévention et récupération35,00 $


Tout inclus
Parties A et B + 6 modules Compétition-Développement250,00 $
Étape à suivre pour obtenir une reconnaissance pour ces acquis (si l’université ne le fait pas)
  1. Consulter les critères d’évaluation disponible ci-bas
  2. Compléter le FORMULAIRE
  3. Envoyer le formulaire accompagné du chèque et de votre relevé de notesà SPORTSQUÉBEC

Suite à l’acceptation d’une demande, l’atelier en question sera ajouté à votre dossier d’entraîneur de l’Association canadienne des entraîneurs (A.C.E.). Dans le cas ou vous n’avez pas de numéro de CC vous le recevrez par courriel.

Note : L’accréditation pour la formation multisport compétition-introduction-Partie A sera accordée aux détenteurs d’un baccalauréat en éducation physique d’une université québécoise.
Cours nécessaires afin que l’étudiant se voie reconnaître les ateliers Mulisport du PNCE
UniversitésProgramme reconnu
Université Lavaltableau de synthèse
Université de Montréaltableau de synthèse
Université du Québec à Montréaltableau de synthèse
Université du Québec à Chicoutimitableau de synthèse
Université de Sherbrooketableau de synthèse
Université du Québec à Trois-Rivières tableau de synthèse
Université Mc Gilltableau de synthèse













 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués