sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commotions cérébrales


Les effets bénéfiques d’un mode de vie physiquement actif sur la condition physique, la santé physique et mentale, et même la réussite scolaire sont bien connus. En revanche, il faut reconnaître que la pratique d’activités physiques peut comporter des risques de blessure, notamment de commotion cérébrale.

Pour plus d'informations, visitez le site du Ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur.


Protocole de gestion des commotions cérébrales


La province de Québec s'est dotée d'un protocole de gestion des commotions cérébrales standardisés qui permet aux intervenants du milieu sportif, tous sports confondus, de se référer à la même documentation. En développant ce protocole, le personnel encadrant les participants d'une activité se doit, au moindre signe ou symptôme, à la suite d’un signalement, après un impact ou un mouvement brusque de la tête ou en raison d’un doute sur l’information obtenue par le participant ou de ses antécédents de commotions cérébrales, d'agir avec prudence et retirer le participant en respectant les avis médicaux et les procédures du Protocole de gestion des commotions cérébrales.

Protocole de gestion des commotions cérébrales

Fiche de suivi






Sensibilisation aux commotions


On peut subir une commotion cérébrale en pratiquant tout sport ou toute activité récréative. Comme les situations lors desquelles il est possible de subir une commotion sont très variées, il est important que les entraîneurs, les parents, les athlètes, les officiels et les responsables d’activités sportives soient bien renseignés sur les signes et les symptômes de commotion et sur ce qu’il convient de faire si un tel incident se produit.




Formations




Modules d’apprentissage en ligne «Prendre une tête d’avance» (GRATUIT) disponible sur le site de l'Association canadienne des entraîneurs




Dave Ellemberg, Ph.D en collaboration avec la Direction de la promotion de la sécurité (Secteur du loisir et du sport) et du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur présente le protocole de gestion et la mise à jour de celui-ci.

Commotion cérébrale: mise à jour et protocole de gestion - Dave Ellemberg, Ph.D















 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués