Sport sécuritaire
Intégrité dans le sport
_Sport sécuritaire_entete
1- Intégrité dans le sport_580x800
Énoncé ministériel en matière de protection de l’intégrité en contexte de sport et de loisir

Dans le but d’adopter une position claire contre la violence et de prendre les moyens pour assumer leurs responsabilités, les organisations sportives ont adhéré à l’Énoncé ministériel en matière de protection de l’intégrité en contexte de sport et de loisir et ont mis en en place :

  1. Une politique en matière de protection de l’intégrité, incluant un mécanisme de gestion des plaintes indépendant pour les situations d’abus, de harcèlement, de négligence ou de violence;
  2. Une politique de vérification des antécédents judiciaires (filtrage) qui s’appliquera à tous les administrateurs et administratrices, au personnel et aux personnes qui, comme les bénévoles, agissent en leur nom, tant dans leurs relations interpersonnelles qu’avec les membres;
  3. Des mesures de sensibilisation, d’information et de formation au sujet de la protection de l’intégrité.

En contexte sportif ou de loisir, la violence peut être manifestée par une personne en autorité (ex. : un entraîneur), des pairs (coéquipiers, adversaires), des parents, des employés, des administrateurs, des gérants, des représentants d’équipes, des spectateurs, un membre de l’équipe médicale ou de soutien (préparateur physique, massothérapeute, etc.). Elle peut survenir dans les vestiaires ou dans les douches, sur le terrain pendant une partie ou un entraînement, au domicile d’un entraîneur ou, encore, à l’occasion de compétitions, d’initiations sportives ou de voyages à l’extérieur.

Les concepts énoncés dans les politiques s’appliquent à toutes les participantes ou tous les participants du milieu sportif ou du loisir, incluant les clientèles vulnérables telles que des participantes ou participants présentant un handicap d’ordre physique ou intellectuel et tous les athlètes de l’initiation à ceux engagés vers l’excellence.

Abus, harcèlement, négligence ou violence à caractère sexuel ou à caractère autre que sexuel

Un officier indépendant pour l’ensemble du milieu sportif québécois a été mis en place pour traiter les plaintes d’abus, harcèlement, négligence ou violence à caractère sexuel ou autre. Toute personne impliquée dans le milieu (fédéré) doit dénoncer à l’Officier des plaintes ce type de violence commis sur une personne qui est elle aussi impliquée dans le milieu (fédéré), qu’elle soit mineure ou majeure.

 

Les plaintes peuvent être déposées en utilisant le formulaire
en ligne disponible en cliquant sur le bouton universel « Je porte plainte » ci-dessous.

Il se retrouve également sur les sites de toutes les fédérations sportives au Québec et de certains partenaires.

 

Bouton Je porte plainte