sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Intégrité / Références bibliographiques



  1. MINISTÈRE DES AFFAIRES MUNICIPALES, DU SPORT ET DU LOISIR. La sécurité dans le sport et le loisir – Plan d’action 2004-2009 – Pour la promotion de la sécurité et de l’éthique, la protection de l’intégrité morale et physique et la prévention des traumatismes dans le sport et le loisir, 2004, 28 p.

  2. Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES). Création d’un nouveau genre de sport – Et la violence?, document de discussion sur la violence dans le sport, février 1989, 3 p.

  3. LÉTOURNEAU, Gilles et Antoine, MANGANAS. La violence dans le sport et le droit criminel, Québec, 1977, 103 p.

  4. FRIDMAN, Sherman M. The adult face of youth sports violence, (6 décembre 2004).

  5. HEINZMANN, Gregg S. Parental Violence in Youth Sports: Facts, Myths and Videotape, 2002, 8 p.

  6. ABDAL-HAQQ, Ismat. ERIC Clearinghouse on Teacher Education Washington D.C. Violence in Sports, Eric Digests 1-89, [En ligne], 1989, (5 octobre 2004).

  7. FINDLAY, Hilary A. et Rachel CORBETT. La violence dans le sport… c’est aussi votre responsabilité, Centre pour le sport et la loi, Ottawa, 3 p, (6 décembre 2004).

  8. AGENCE MONDIALE ANTIDOPAGE. (6 juin 2002).

  9. COMITÉ SUR LE DOPAGE – TABLE PROVINCIALE D’HARMONISATION EN SPORT. utilisation, par des athlètes, de substances et de méthodes défendues, présumées ergogéniques ou déloyales. État de la situation au Québec et recommandations, mars 1989.

  10. Valois, P., A. Buist, C. Goulet, M. Côté. Étude de l’éthique, du dopage et de certaines habitudes de vie chez des sportifs québécois, Québec, Secrétariat au loisir et au sport, 2002, 78 p.

  11. LLORENS, Natacha. Étude scolaire provinciale sur l’usage de substances dans les sports : Programme d’éducation aux drogues, Gendarmerie royale du Canada, novembre 1998, 30 p.

  12. Centre canadien SUR LE DOPAGE SPORTIF. Étude scolaire nationale sur la drogue et le sport, rapport final, août 1993.

  13. Comité permanent de lutte à la toxicomanie. Drogues, savoir plus, risquer moins, Montréal, 2003, 207 p.

  14. OFFICE FÉDÉRAL DU SPORT MACOLIN PRÉVENTION DU DOPAGE. Quelques sondages, (26 juillet 2004).

  15. GOUVERNEMENT DU QUÉBEC – SECRÉTARIAT AU LOISIR ET AU SPORT. Harcèlement et abus sexuel, ça existe – Soyez attentifs, 2002, 10 p.

  16. MC GREGOR, Marg. Le problème du harcèlement dans le sport, Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique,1997, (6 décembre 2004).

  17. GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle, 2001.













 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués