sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LE PRIX ÉLAINE-TANGUAY


Ce prix offert conjointement par SPORTSQUÉBEC et l’Institut national du sport du Québec (INS Québec)est attribué pour souligner la contribution exceptionnelle d’une personne qui s’est distinguée au Québec dans la formation d’intervenants sportifs à divers niveaux, soit :

  • la formation ou le perfectionnement d’entraîneurs dans le cadre du PNCE;
  • la formation ou le perfectionnement des responsables du développement des entraîneurs du PNCE;
  • la formation d’entraîneurs dans les universités ou à l’INS Québec;
  • la recherche scientifique ayant des applications en entraînement sportif;
  • autres domaines connexes.

À propos du Prix Élaine-Tanguay

En juin 1999, le milieu sportif québécois apprenait le décès de Mme Élaine Tanguay, figure très connue de tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la formation et au perfectionnement des intervenants sportifs au Québec.

Mme Tanguay a été entraîneur du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke en volleyball féminin. Elle a été impliquée dans les structures décisionnelles de la Fédération de volleyball du Québec, telles la commission des entraîneurs et le conseil d’administration. Elle a été notamment une véritable pionnière du développement de concepts innovateurs pour le volleyball chez les jeunes. Toujours en volleyball, elle a œuvré comme titulaire de cours technique de niveau 3 et comme formatrice de titulaires de cours.

En 1985, elle a été impliquée dans la révision des contenus du tronc commun de la formation des entraîneurs actuellement en vigueur. Elle a été au cœur de l’action qui a garanti que les manuels soient des versions originales plutôt que de simples traductions de l’anglais. Elle a poursuivi cette action en contribuant au Comité national de théorie francophone. Elle a joué un rôle actif et déterminant dans l’établissement des politiques d’équivalence du ministère pour les diplômés universitaires et l’acquisition par les étudiants et étudiantes dans leur programme de baccalauréat. Elle avait dispensé des enseignements dans toutes les conférences nationales de titulaires de cours depuis l’origine en 1993. Elle avait également dispensé des enseignements à l’Institut national de formation des entraîneurs (INFE) depuis sa création.

Détentrice d’un doctorat en pédagogie du sport, elle était professeure à la Faculté d’éducation physique et sportive de l’Université de Sherbrooke. Elle a été une référence pour un grand nombre d’étudiant(e)s intéressé(e)s par la fonction d’entraîneur. Elle savait faire apprécier toutes les fonctions inter reliées d’un entraîneur avec, au centre, la responsabilité fondamentale d’éducation. Au niveau de son art pédagogique, elle était un modèle des enseignements qu’elle livrait à cet égard.

Elle a été une excellente collaboratrice de la Direction du sport et de l’activité physique (DSAP) non seulement dans la formation des entraîneurs, mais aussi elle avait prêté son concours à une mission au Sénégal dans le cadre d’un projet CONFEJES tout comme elle a contribué à plusieurs interventions de la DSAP en ce qui concerne l’augmentation de la pratique sportive féminine et l’accroissement du nombre de cadres féminins impliqués dans les fédérations.

Elle était, par ses qualités humaines exceptionnelles, appréciée par ses collègues tant dans les groupes de travail dont elle a fait partie qu’à l’extérieur de ceux-ci.

Le Prix honorifique Élaine Tanguay représente une prestigieuse reconnaissance pour les intervenants sportifs québécois.

Les lauréat(e)s

2001 - Louis Cayer
2003 - Olga Hrycak
2005 - Yvon Lachance
2007 - Guylaine Demers
2009 - Sylvie Béliveau
2011 - Sandrine Charron
2013 - Guy Lavoie
2015 - Patrick Vesin
2017 - Charles Cardinal

















 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués