sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Volleyball Nadine Alphonse quitte Winnipeg pour la Suisse

Montréal, 15 septembre 2011 (Sportcom) – Au moment où leurs coéquipières de la délégation canadienne bataillent ferme au Championnat continental de la NORCECA, à Porto Rico, les volleyeuses québécoises Nadine Alphonse (photo) et Marie-Pier Murray-Méthot suivent leurs coéquipières à distance. Alphonse n’a pas été sélectionnée par l’entraîneur Arnd Ludwig pour faire le voyage à Caguas, tandis que Murray-Méthot s’est fracturé un os métacarpien de la main droite le 30 août dernier. Des deux, Alphonse est assurément la plus amère. « C’est dur de quitter dans une période aussi critique. Le Championnat NORCECA est souvent le tournoi le plus important de la saison pour nous », avoue celle qui s’envolera lundi vers la Suisse, où elle portera les couleurs de Düdingen, en première division. « Je souhaite vraiment le meilleur pour les filles à Porto Rico, mais je ne sens pas que nous ayons l’équipe que nous devrions avoir pour passer au travers cette importante période. » La joueuse de centre ne comprend d’ailleurs pas trop certains choix fait par son entraîneur dernièrement. « La raison qu’il m’a donnée, c’est qu’il veut faire jouer une fille qu’il n’a pas vue cet été (Jennifer Hinze)... Il veut aussi que je joue au niveau professionnel pour que je prenne de l’expérience et que je revienne pour la Qualification olympique continentale. » « J’ai l’impression qu’il veut faire des changements, mais je ne pense pas que ce soit le bon moment pour les faire, poursuit la Lavalloise. Je suis assez déçue, mais en même temps, il faut que je joue pro pour pouvoir être encore plus compétitive dans les compétitions internationales. » « Je me demande malgré tout un peu si ce n’est pas la fin (avec l’équipe nationale) », souligne Alphonse, qui retournera à Winnipeg le 27 décembre afin de regagner un poste en vue de la Qualification olympique continentale, qui aura lieu au début de janvier, au Mexique. Changement d’environnement L’enthousiasme de l’ancienne des Carabins de l’Université de Montréal revient cependant rapidement lorsqu’elle parle de la toute nouvelle expérience qu’elle s’apprête à vivre en Suisse. « Ça va être agréable de voir comment ça fonctionne ailleurs, de goûter également un peu à la victoire, parce que le Canada n’a pas beaucoup gagné dans les derniers mois. » « J'ai surtout hâte de jouer avec une olympienne! Ça va être malade! » mentionne la Québécoise au sujet d’une Cubaine, attaquante à Düdingen. « Il y a aussi une Américaine et une Italienne dans la formation. Ce sera une équipe à tout casser! » « C’est la raison pour laquelle j’ai accepté leur offre, parce qu’il a plusieurs étrangères et que je pense que nous allons bien nous compléter », explique l’athlète de 28 ans, qui a reçu quelques offres d’autres clubs, notamment une en première division allemande. Mise à part sa présence au sein du programme national en décembre et janvier, Alphonse sera sept mois en Suisse. Incroyable malchance Marie-Pier Murray-Méthot est quant à elle absente du Championnat continental de la NORCECA en raison d’une incroyable malchance. « C’est tellement niaiseux de la façon dont c’est arrivé. Je me suis cassé le métacarpe du petit doigt de la main droite en faisant de la musculation. Je montais sur une boîte pour faire de la pliométrie et ma main a frappé la boîte. J’ai entendu un craquement tout de suite. » « Les blessures font partie du sport, mais celle-là était particulièrement plate », lance la Montréalaise, qui avait eu la confirmation de sa sélection pour le Championnat NORCECA et les Jeux panaméricains la veille. La période de réhabilitation de l’athlète originaire de Baie-Comeau devrait durer de quatre à six semaines. Elle pourrait donc participer aux Jeux panaméricains, qui se dérouleront du 14 au 30 octobre, au Mexique. Entre-temps, Murray-Méthot s’entraîne cinq fois par semaine en prévision de son retour au centre national de Winnipeg, le 25 septembre. Le lendemain, elle devrait avoir une bonne idée de la suite des choses, puisqu’on lui retirera son plâtre. Elle profite par ailleurs de plusieurs moments en compagnie de son amoureux, menuisier, qui s’est infligé une profonde coupure à l’avant-bras droit. « Disons que je ne suis pas vraiment à plaindre. Lui, il a eu 52 points de suture. » Murray-Méthot suit tout de même attentivement le parcours de ses coéquipières à Caguas. « Mon cœur est avec les filles à Porto Rico », confirme-t-elle. Une troisième Québécoise, Janie Guimond , était également en lice pour faire le voyage dans les Antilles au début de la saison. La libéro de Bécancour a toutefois été mise de côté par Arnd Ludwig au terme d’une série de matchs contre les Argentines, en juin. Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur ( eric.gaudette-brodeur@sportcom.qc.ca ) Information : (514) 990-0966 ou 1-866-990-0966 www.sportcom.qc.ca / www.facebook.com/sportcom Skype : sportcom-pupitre













 



Les Jeux autochtones interbandes -SPORTSQUÉBEC partage son expertise



SPORTSQUÉBEC
prenait part à une conférence de presse à Uashat en compagnie du président du Comité, le Chef de Uashat Mak Mani-Utenam, Mike McKenzie, du Chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, de Serge Parent, directeur général de la Caisse Desjardins de Sept-Iles et de Gilbert Dominique, organisateur-fondateur de la première édition des Jeux autochtones Interbandes de 1992, afin de faire l'annonce de nouveaux partenariats.


Vous pouvez lire le communiqué ici





Mikaël Kingsbury et Laurence Vincent-Lapointe remportent les Maurice d’athlètes internationaux de l’année au 46e Gala SPORTSQUÉBEC

Pas moins de 20 lauréats ont été récompensés, mercredi, à l’occasion du 46e Gala SPORTSQUÉBEC, au Centre des congrès Sheraton de Laval. Animée par Louis Morissette, scénariste, acteur et producteur et Émilie Duquette, animatrice et reporter à RDS, cette soirée a permis de souligner et célébrer l’excellence du milieu sportif pour l’année 2018. Au total, 57 athlètes, entraîneurs, équipes, officiels, bénévoles ont été finalistes dans l’une des 20 catégories, en plus de certains événements de fédérations sportives.

Vous pouvez lire le communiqué ici


Assemblée générale de
SPORTSQUÉBEC - Une année empreinte d'avancements pour la Corporation

C’est le 18 avril dernier que la Corporation SPORTSQUÉBEC tenait son assemblée annuelle rassemblant ses membres issus des fédérations sportives, des unités régionales de loisir et de sport et des organismes partenaires. Le bilan de la dernière année est positif pour l’organisation qui a mené plusieurs dossiers d’envergure.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Voir tous les communiqués