sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rivard ne s’essouffle pas Paranatation – Open de Berlin

Montréal, 18 avril 2015 (Sportcom) – La paranageuse Aurélie Rivard connait une bonne semaine à l’Open de Berlin, en Allemagne. Après avoir dominé trois épreuves chez les S10 depuis le début de la compétition, elle terminé deuxième de la catégorie au 400 m libre, samedi. Rivard, qui a enregistré un temps de 4 minutes 40,17 secondes, a été devancée par la Française Elodie Lorandi (4 min 38,58 s) durant la course des S10. La Britannique Rosie Bancroft (4 min 45,82 s) a pris le troisième rang. Cette deuxième place a permis à la paranageuse québécoise de 18 ans d’accéder à la finale A. Elle s’est classée neuvième avec un temps de 4 min 41,02 s, à cette course mettant en vedette des athlètes de toutes catégories confondues. « C’était vraiment bien ! Je commence à sentir la fatigue, mais malgré ça j’ai réussi à nager beaucoup plus vite qu’aux essais. C’est important pour moi. Ça m’a permis de voir où j’en suis rendue dans mon développement physique pour cet été », a commenté Rivard. « Je dois travailler sur mes fins de courses, sur mes virages et sur ma respiration pour être meilleure », a-t-elle ajouté. Plus tôt cette semaine, l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu avait dominé le 50 m libre, le 100 m dos et le 100 m libre dans sa catégorie. Dimanche, la gagnante d’une médaille d’argent aux Jeux paralympiques de Londres en 2012 prendra le départ du 200 m QNI. Rédaction : Alexandra Piché













 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués