sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Escrime – Championnats panaméricains Maxime Brinck-Croteau surprenant vice-champion panaméricain

Montréal, 19 avril 2015 (Sportcom) – L’épéiste Maxime Brinck-Croteau (photo) a causé toute une surprise dimanche quand il a atteint la finale des Championnats panaméricains d’escrime à Santiago, au Chili. Pointant au 251e rang sur l’échiquier international, le Gatinois d’origine a finalement été freiné par le médaillé d’or des Jeux olympiques de Londres, le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon, 62e au monde, vainqueur 10-6. En quart de finale, Brinck-Croteau a triomphé 12-10 contre l’Américain Jason Pryor, 49e au classement de la Fédération internationale d’escrime (FIE), avant de maîtriser le Cubain Reynier Henriquez Ortiz 4-3 en demi-finale. Invaincu en six sorties dans la ronde des poules, celui qui réside maintenant en Ontario a été exempté de la première ronde du tableau principal. Il l’a par la suite emporté 15-7 face au Mexicain Omar Carrillo et contre l’Américain Ariel Simmons, 160e mondial. L’athlète de 28 ans avait participé une fois aux Championnats panaméricains jusqu’ici dans sa carrière, terminant 30e en 2013, en Colombie. Un 28e échelon à la Coupe du monde de Montréal en 2010 restait son meilleur résultat international. Jean Lelion , classé 254e, a pour sa part accédé aux quarts de finale, où il a cependant été éliminé 14-9 par Henriquez Ortiz, ce qui l’a placé sixième. Victorieux cinq fois en six duels des poules, le Montréalais n’a pas eu à tirer dans le tableau de 64. Il a ensuite disposé du Péruvien Alex Landavere, 184e, 15-13 et du Saskatchewanais Leland Guillemin, 270e, 15-12. Comme Guillemin, 13e, Hugues Boisvert-Simard a été écarté dans les huitièmes de finale et a fini 16e. Le Vénézuélien Francisco Limardo, meilleur épéiste des Amériques au 18e rang du classement de la FIE, a difficilement battu l’escrimeur de Québec, 64e au monde, 10-9. Du côté des femmes, les sabreuses étaient à l’honneur. La Blainvilloise Gabriella Page et l’Albertaine Marissa Ponich ont dans l’ordre terminé 14e et 15e, alors que l’Ontarienne Meredith Giroux a pris le 22e échelon. Page, 86e mondiale, a baissé pavillon face à l’Américaine Ibtihaj Muhammad, classée 11e. La Québécoise en a toutefois donné pour son argent à sa rivale, étant défaite 15-13. Lundi, les sabreurs montréalais Rémi Bédard-Couture et Joseph Polossifakis seront en action du côté des Québécois. Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur













 




Politique de gestion des cas d'abus et de harcèlement - Un précieux outil pour le sport

Le milieu sportif s’était réuni en février 2019 afin de réfléchir aux enjeux et préoccupations concernant la sécurité et l’intégrité en sport. Les bases d’un essentiel outil de protection pour l’ensemble de ses pratiquants et acteurs étaient alors déposées. Un travail acharné s’est poursuivi pendant plus d’un an pour concrétiser les jalons. Aujourd’hui, c’est avec grande fierté que SPORTSQUÉBEC, au nom de tous ses membres, accueille la Politique de gestion des cas d’abus et de harcèlement présentée par Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, fruit de cette concertation productive.

Vous pouvez lire le communiqué ici



SPORTSQUÉBEC
octroie la 58e Finale des Jeux du Québec à la Ville de Sherbrooke

Le conseil d’administration de SPORTSQUÉBEC octroie la 58e Finale des Jeux du Québec – Hiver 2024 à la Ville de Sherbrooke qui aura le plaisir d’accueillir sur son territoire, pour une 3e fois, les quelque 3 300 athlètes qui performeront lors de cet événement d’envergure.

Vous pouvez lire le communiqué ici




SPORTSQUÉBEC annonce la modification du cycle des Jeux du Québec

La CorporationSPORTSQUÉBECannonce la modification du cycle des Finales des Jeux du Québec, et ce, à compter de 2021. En effet, après avoir analysé les différents impacts causés par la pandémie et avoir consulté et collaboré avec l’ensemble des partenaires, nous avons statué que les éditions estivales des Jeux se dérouleront maintenant lors des années impaires et celles hivernales lors des années paires.

Vous pouvez lire le communiqué ici



LE SPORT ORGANISÉ PAR LES FÉDÉRATIONS SPORTIVES, LE RÉSEAU DU SPORT ÉTUDIANT DU QUÉBEC, LES PROGRAMMES SPORT-ÉTUDES ET LES ORGANISATIONS MULTI-SPORTS DOIT ÊTRE UN SECTEUR PRIORITAIRE À REDÉMARRER PARTOUT AU QUÉBEC.

#MonSportMaSante


Vous pouvez lire la lettre ici








Voir tous les communiqués