sports quebec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Basketball Tout roule pour Lizanne Murphy!

800x600 Montréal, 27 avril 2015 (Sportcom) – La basketteuse montréalaise Lizanne Murphy a récemment été élue meilleure joueuse étrangère de la ligue professionnelle féminine française. La porte-couleurs du club de l’Union Féminine Angers Basket (UFAB49) a aidé sa formation à terminer en cinquième place du championnat français des clubs sur un total de 14 équipes. Cette récompense arrive au bon moment pour la membre de l’équipe canadienne qui prendra part à deux tournois importants cet été avec l’équipe nationale, soit celui des Jeux panaméricains de Toronto, en juillet, et celui du Championnat des Amériques, à Edmonton, le mois suivant. « J’ai déjà signé avec l’équipe (UFAB49) pour l’année prochaine. Le championnat français est un des meilleurs et je suis bien là. Je parle français et la qualité de vie là-bas est bonne », explique celle qui vient de boucler sa quatrième saison professionnelle en France, dont une deuxième à Angers. En saison régulière 2014-2015, Murphy a maintenu une moyenne de près de 16 points par match. « J’ai connu quelques gros matchs pendant la saison (NDLR : dont un de 28 points) et étant donné que je suis une tireuse de 3 points, disons que ça monte vite! » explique en riant la seule basketteuse québécoise qui était présente aux Jeux olympiques de Londres. « Ma moyenne était plus élevée l’an dernier, sauf que l’équipe avait perdu plus de matchs », poursuit l’athlète originaire de Beaconsfield qui dit aimer son rôle de leader, tant sur le terrain qu’à l’extérieur. Angers, ville de sport Une des raisons pour lesquelles la Québécoise a décidé de poursuivre chez UFAB49 pour une troisième saison est que cette ville du Pays de la Loire vibre au rythme du sport comme elle l’explique. « On a le meilleur public de toute la ligue! Il y a un minimum de 3000 spectateurs à tous nos matchs locaux. Il est rare de voir une ville qui compte quatre ou cinq sports professionnels de haut niveau. Ici, en plus du basketball féminin, il y a une équipe une de basket masculin, une de soccer et une de handball. » Edmonton avant Rio L’équipe canadienne féminine de basketball jouera devant des publics conquis cet été. Si le rendez-vous des Jeux panaméricains sera mémorable pour l’expérience multisport, c’est plutôt le tournoi Championnat des Amériques qui revêt une importance capitale aux yeux de la troupe de Lisa Thomaidis. L’équipe qui sera médaillée d’or à Edmonton sera qualifiée pour les Jeux olympiques de Rio. Les championnes du monde en titre, les Américaines, feront l’impasse sur ce tournoi, car elles ont déjà leur billet pour le Brésil. Déjà qualifiées elles aussi, mais en tant que nation hôte, les Brésiliennes seront présentes en Alberta. Cinquièmes au Championnat du monde disputé l’automne dernier, les Canadiennes entendent bien poursuivre cet élan. « J’en suis à ma neuvième année avec l’équipe nationale et j’ai seulement joué une dizaine de matchs au Canada. C’est donc vraiment cool d’avoir les deux plus gros tournois des Amériques chez nous. Et en plus, nous avons de bonnes chances de gagner ces deux tournois. Nous voulons deux médailles d’or! Le basketball féminin canadien est sur une lancée! » Rédaction : Mathieu Laberge Normal 0 21 false false false FR-CA X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-style-parent:""; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}













 




SPORTSQUÉBEC accueille avec enthousiasme la construction de la Maison du loisir et du sport

SPORTSQUÉBEC se réjouit de l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par la ministre déléguée à l’éducation et ministre de la condition féminine, madame Isabelle Charest. Les quelque soixante-cinq fédérations sportives et partenaires devaient évoluer dans des conditions de travail particulières depuis 1985. En effet, leurs bureaux sont installés à même les stationnements du Stade olympique, eux-mêmes construits en 1976, il était grand temps que l’on dote ces organismes d'aménagements de qualité digne de ce nom.

Vous pouvez lire le communiqué ici




Le Comité de candidature de Rimouski remporte une course à trois au fil d'arrivée pour le titre de milieu hôte de la 57e Finale des Jeux du Québec - Été 2022

SPORTSQUÉBEC, après recommandation du Comité de sélection des Jeux du Québec ainsi que l’aval du Conseil d’administration de la corporation, annonce que la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec – Été 2022, qui se déroulera du 29 juillet au 6 août 2022, fut octroyée à la Ville de Rimouski.

Rimouski accueillera donc 3 300 athlètes, 300 officiels, 1 000 entraineurs, accompagnateurs et missionnaires, 2 500 bénévoles et 125 000 visiteurs en provenance des quatre coins de la province dans le cadre de cette 57e Finale des Jeux du Québec qui promet une expérience mémorable pour les participant(e)s.

Vous pouvez lire le communiqué ici



«Vers une approche plus collaborative et concertée en matière de sport»

SPORTSQUÉBECa répondu à l’invitation de la ministre déléguée à l’Éducation, Madame Isabelle Charest, qui rencontrait en ce 22 novembre 2019 plusieurs organismes de sport, de loisir et d’activité physique dans le cadre d’une tournée de consultation pan-provinciale. La Corporation tenait à rappeler les enjeux du milieu sportif, notamment au niveau de l'accessibilité des activités sportives et récréatives et de la reconnaissance du sport en tant que priorité pour le gouvernement actuel.SPORTSQUÉBEC soutient qu'un plan d'action est requis pour s'assurer de fournir le meilleur accès possible à une pratique sportive bénéfique et sécuritaire aux citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué ici






Voir tous les communiqués