Justin Carpentier fier de sa fin de saison
Publié le 21 avril 2016
Justin Carpentier fier de sa fin de saison

Montréal, 26 mars 2021 (Sportcom) – Pour une deuxième journée consécutive, Justin Carpentier a été éliminé aux huitièmes de finale aux Championnats du monde juniors de surf des neiges présentés à Krasnoïarsk, en Russie. Vendredi, dans la ronde éliminatoire de l’épreuve du slalom en parallèle, il a chuté et a conclu la journée en 12e place.

« C’est sûr qu’il y a une petite déception de ne pas avoir fait de top-8 aux mondiaux juniors, mais je pense que je peux être très fier. J’ai fini 12e et avec le calibre qu’il y avait, je suis quand même très satisfait. C’était mon meilleur résultat à une compétition de cette importance », a souligné en entrevue avec Sportcom celui qui participait à ses derniers mondiaux juniors.

Après une qualification qu’il a conclue au 11e rang, il entrevoyait son duel contre l’Autrichien Matthaeus Pink avec confiance.

« À la cinquième porte, je suis tombé. Je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé », a dit celui qui a terminé avec 5,55 secondes de retard sur son rival. « Je pense que j’ai été surpris par les conditions. Il neigeait pas mal le matin et je pense qu’en finale, cela a paru. La neige s’amassait en dehors de la ligne et dès qu’on sortait un peu c’était dur de rester debout. J’ai perdu ma ligne et je suis tombé. Je me suis relevé et j’ai essayé de le rattraper, mais c’était juste une poursuite et je faisais des erreurs. »

En grande finale, le Russe Vsevolod Martynov a été plus rapide que son compatriote Iaroslav Stepanko. Ce dernier avait triomphé la veille au slalom géant en parallèle. Vladimir Pnev a complété un podium tout russe en gagnant la petite finale.

Jeudi, Carpentier avait terminé 14e du slalom géant en parallèle. C’est ainsi que se conclut une saison particulière pour celui qui a passé plus de deux mois loin de chez lui.

« Je suis quand même très choyé d’avoir pu compétitionner un peu partout dans le monde. On s’est bien adapté. Je n’ai jamais autant voyagé de ma vie. Ç’a été dur mentalement, physiquement je commence à le ressentir aussi, mais c’est juste du positif. J’ai pris beaucoup d’expérience pour la saison prochaine », a dit celui qui a également suivi ses cours de cégep à distance cet hiver.